Prières pour les enseignants

Voilà une sélection des plus belles prières pour qui travaille en tant que maître chrétien (disponible aussi en format PDF).


La prière du maître

O Verbe Incarné, Maître des maîtres, notre très aimable Jésus, qui avez daigné venir en ce monde pour montrer aux hommes, dans votre infinie sagesse et votre inépuisable bonté, le chemin du ciel, écoutez avec bienveillance les humbles supplications de ceux qui, suivant vos traces, veulent être des maîtres catholiques dignes de ce nom, en montrant aux âmes les sentiers assurés qui conduisent à vous et, par vous, à l’éternelle félicité.

Accordez-nous la lumière, non seulement pour éviter les pièges et les embûches de l’erreur, mais encore pour pénétrer la vérité jusqu’à obtenir cette lumineuse clarté, par laquelle ce qui est le plus essentiel devient le plus simple, et donc le plus adapté aux intelligences des petits eux-mêmes, en qui spécialement se reflète votre divine simplicité ; visitez-nous par le secours de votre Esprit créateur, afin que nous puissions enseigner comme il convient, lorsque nous en recevons le mandant, la doctrine de la foi.

Donnez-nous la vertu pour nous adapter à l’esprit non encore parvenu à maturité de nos disciples, pour aider leurs belles et fraîches énergies, pour comprendre leurs défauts, pour supporter leur agitation ; pour nous faire nous-mêmes petits sans pour autant quitter la chaire de notre devoir, à votre imitation, ô Seigneur, qui vous êtes fait comme l’un des nôtres, sans quitter le trône élevé de votre divinité.

Mais, par-dessus tout, comblez-nous de votre Esprit d’amour : amour pour vous, Maître unique et bon, afin que nous nous immolions à votre saint service ; amour de notre profession, pour que nous la considérions comme une très noble vocation et non comme un emploi vulgaire ; amour de notre sanctification, comme source principale de notre travail et de notre apostolat ; amour de la vérité, afin de ne jamais nous éloigner d’elle délibérément ; amour des âmes que nous devons modeler et façonner au vrai et au bien ; amour de nos élèves pour en faire des citoyens exemplaires et des fils fidèles de l’Eglise, de nos très chers enfants et jeunes gens, dans le sentiment vrai d’une paternité plus élevée, plus consciente et plus pure que celle qui est purement naturelle.

Et vous, Mère très sainte, ô Marie, sous le regard amoureux de qui Jésus adolescent croissait en sagesse et en grâce, intercédez pour nous auprès de votre divin Fils, et obtenez-nous l’abondance des grâces célestes, afin que notre action tourne à l’honneur et à la gloire de Celui qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne durant tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Pie XII


Renouvellement des résolutions pour être un bon maître

Mon Seigneur et mon Dieu : Humblement prosterné à vos pieds, je renouvelle les résolutions que j’ai faites au commencement quand je me suis donné à cette profession.

Je ne m’épargnerai plus désormais, mon Dieu, dans les travaux qu’il me faudra entreprendre pour Votre service.

J’instruirai avec tout le soin possible les élèves que votre majesté me destinera, riches et pauvres, doux et fâcheux, grands et petits.

J’emploierai à cette tâche toute l’adresse, la diligence, l’assiduité dont je serai capable.

Je ferai tous mes efforts pour les former à la piété, et pour leur faire pratiquer les vertus convenables à leur âge et à leur situation.

Je les reprendrai et les corrigerai avec bonté et discrétion, lorsqu’elles auront besoin d’êtres repris.

Je les présenterai souvent à votre divine majesté pour leur procurer les effets de votre aimable miséricorde.

Qu’il vous plaise de les prendre sous votre protection et d’en faire de dignes membres de votre église.

Confirmez en moi, Seigneur, ces saintes résolutions afin que, m’étant acquitté de toutes mes obligations en cette vie, je puisse être reçu à l’heure de ma mort dans votre gloire pour y jouir de vous dans toute l’éternité.

d’après le père Nicolas Barré OM


Pour obtenir des vocations enseignantes

Seigneur, qui nous avez instruits à vous demander de bons ouvriers pour votre Eglise, nous vous supplions très humblement de jeter les yeux de votre miséricorde sur cette multitude d’enfants qui vous connaissent par la foi, mais qui ne vous glorifient pas comme ils devraient par leurs œuvres.

Donnez-leur des maitres et maitresses d’école si capables, si zélés et si saints qu’ils leur enseignent soigneusement la véritable voie qui mène à vous afin que nous puissions vous louer tous ensemble pendant l’éternité. Ainsi soit-il.

Sœurs de Saint-Charles de Lyon (fondés par l’abbé Charles Démia)


Auprès des enfants et des jeunes

Seigneur, c’est vous qui êtes ma force et ma patience, ma lumière et mon conseil, c’est vous qui me soumettez le cœur des enfants et des jeunes que vous avez confiés à mes soins. Ne m’abandonnez pas à moi-même un seul moment.

Donnez-moi pour ma propre conduite (et pour celle de mes élèves) l’esprit de sagesse et d’intelligence, l’esprit de conseil et de force, l’esprit de science et de piété, l’esprit de votre sainte crainte et un zèle ardent pour procurer votre gloire.

J’unis mes travaux à ceux de Jésus-Christ, et je prie la très sainte Vierge Marie, saint Joseph, les anges gardiens, saint Jean-Baptiste de La Salle et tous les patrons des éducateurs et de la jeunesse, de me protéger dans l’exercice de mon emploi. Ainsi soit-il.

Prière adaptée des œuvres de Charles Rollin


Pacte du Frère Educateur

Seigneur, attiré par l’amour infini que vous me portez et par la connaissance intime de mon impuissance, j’ose venir faire avec vous un pacte solennel :

Je me remets entièrement à la bonté et à la puissance de votre divin Cœur, avec tout ce que j’ai, tous mes intérêts du temps et de l’éternité, avec toutes les personnes qui me sont chères. Je dépose dans l’océan infini de vos miséricordes mes joies et mes peines, mes succès et mes insuccès, mes chagrins, mes douleurs, mes inquiétudes, mes difficultés, enfin toutes mes pauvretés et faiblesses, mes espérances et mes angoisses. Disposez de tout selon votre très sainte volonté, pour le bien de mon âme. Je me décharge en vous de tout.

Pour ma part, avec votre sainte grâce et votre aide puissante, je vous promets de m’appliquer à vous faire connaître, aimer et servir par mes élèves, à faire éviter le péché autant que possible, à vous faire amende honorable pour mes fautes et celles des autres.

Regardez-moi toujours avec pitié malgré et à cause de mes misères et de mon néant.

Frère Miguel FSC


Prière à l’usage des personnes
chargées de l’éducation de la jeunesse

Seigneur, vous avez dit que ceux qui auront guidé les autres dans les voies de la vraie sagesse brilleront comme les étoiles dans les perpétuelles éternités ; pour m’encourager encore plus à bien remplir mes fonctions, vous avez dit : Laissez venir à moi les petits enfants ; ceux qui les accueillent et leur font du bien m’accueilleront moi-même, me font du bien à moi-même. Quelles raisons pour moi d’estimer ma charge !

Seigneur Jésus, donnez-moi donc la patience pour supporter les défauts de ceux que vous m’avez confiés : que j’y voie un motif, non de colère mais de compassion. Donnez-moi la prudence nécessaire pour discerner les caractères et les moyens à prendre pour les réformer et les dresser. Donnez-moi cette bonté pleine de justice, qui ne fait acception de personne, et qui n’a de préférence que pour les plus pauvres et les moins bien doués. Donnez-moi cette gravité pleine de douceur qui inspire le respect tout en ouvrant les cœurs.

Que je sois ferme sans dureté avec les désobéissants, que je sois indulgent sans faiblesse avec tous. Faites surtout, Seigneur, qu’en formant les esprits aux sciences humaines, je n’oublie pas de former les cœurs à la vertu et à votre amour, afin que je vous prépare autant d’élus que vous m’avez donné d’élèves.

Ô Marie, tendre Mère de ces enfants et la mienne, saint Joseph notre protecteur, tous les saints instituteurs de l’enfance et de la jeunesse, et vous enfin saints anges gardiens de ces chères âmes, obtenez-moi la grâce de me montrer digne de ma sublime vocation et de m’y sanctifier pour la gloire de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Ainsi soit-il.


Consécration d’enfants à Notre-Dame

O Marie, ma bonne et tendre Mère, vous que je n’ai jamais invoquée en vain, écoutez mes humbles prières.

Je suis chargé de la conduite d’un groupe qui m’est cher parce que votre cher Fils me l’a confié, et que ceux et celles qui le composent peuvent procurer sa gloire. Mais, puisque je manque de lumières pour moi-même, je dois être bien plus aveugle encore pour les autres.

Je vous livre donc aujourd’hui ces jeunes plantes, ô sainte Mère de Dieu : Cultivez-les vous même. Suppléez à mes négligences, inspirez-leur l’amour de Jésus, la haine de l’égoisme, le désir de savoir et de se dévouer. Soyez leur mère dans le temps et dans l’éternité. Ainsi soit-il.

Dames de Saint-Maur (1821)


Prière du maître à saint Jean-Baptiste de La Salle

Ô saint Jean-Baptiste de La Salle, à qui Dieu à inspirer la mission d’éduquer les enfants et les jeunes, surtout les pauvres, par la fondation d’un institut de maîtres destinés exclusivement à cette tâche, je vous loue pour le don d’une si singulière estime de la tâche éducative, à laquelle moi aussi j’ai été indignement appelé. Vous étiez persuadé qu’il n’y a pas œuvre plus importante dans la société, que celle d’acheminer sur la route du Vrai, du Bien et du Beau les jeunes générations.

Obtenez-moi du Seigneur une profonde conviction de l’importante mission qui m’est confiée. Accordez-nous les vertus non communes qui sont nécessaires pour l’exercer dignement et avec fruit, surtout l’humilité, pour ne pas regarder avec un œil d’envie les autres emplois humainement plus honorés et rémunérés ; la patience, pour me faire supporter le poids de la fatigue quotidienne, les défauts des élèves et les incompréhension de ceux pour lesquels je me donne. Soutenez-moi jusqu’à la fin votre puissante intercession et confirmez-moi dans l’espérance dans la promesse divine : « Ceux qui auront enseigné à plusieurs la justice, brilleront comme des étoile dans l’éternité » (Dan 12,3).
Ainsi soit-il.


Prières pour la communauté de l’école

Seigneur Jésus, en ce jour, nous vous offrons notre vie tout entière. Que règne l’amour fraternel entre nous tous qui formons (cette) communauté. Que chacun soit heureux de la joie des autres et souffre de leurs peines. Que nous pratiquions tous l’aide mutuelle pour aller à Dieu et réaliser son oeuvre chaque jour. Qu’il n’y ait jamais entre nous ni querelles, ni rivalités, ni secrètes jalousies, ni paroles méchantes. Éloignez de nous, Seigneur, tout ce qui blesse, tout ce qui divise, tout ce qui nuit à la charité. Faites, Seigneur, qu’aujourd’hui et toujours, nous tâchions de nous aider les uns les autres. Que nous passions ce jour avec douceur, patience, humilité et fidélité à nos engagements. Amen.

Jean-Marie de La Mennais


Aux anges gardiens de nos proches

Saints anges de mes collègues et de mes élèves, je viens réclamer votre assistance.

Donnez moi le secours de vos lumières.
Communiquez-moi votre zèle.
Apprenez-moi à connaître comme vous le prix des âmes.
Veillez sur ma conduite, réglez mes tourments, dictez mes paroles.

Que par votre aide, mes enseignements tombent
en des cœurs bien disposés.
Qu’ils portent du fruit au centuple.
Ne permettez jamais que je devienne une pierre d’achoppement pour ceux que vous m’avez donné mission de conduire au ciel.

Je veux être entre vos mains un instrument docile et dévoué. Désormais, je ne suivrai que vos inspirations, je ne suivrai que vos exemples. Soutenez-moi dans cette voie. Obtenez-moi la grâce d’y marcher avec persévérance afin que je puisse travailler efficacement avec vous à toujours procurer la gloire de Dieu.
Ainsi soit-il.

Manuel de piété des Frères des écoles chrétiennes